Une baisse du nombre de postes au CAPEPS ?

Le ministère a publié le 27 septembre ses projections budgétaires. Le budget 2018 de l’Education Nationale ne voit la création d’aucun poste, ce qui signifie pratiquement qu’il y aura moins de postes aux concours de recrutement. Ce problème n’a pas été vraiment évoqué jusqu’à présent…

Francois Jarraud, sur le site du Café Pédagogique, indique ainsi que pour le second degré on passerait de 14 450 à 11 000 postes ouverts au concours, ce qui correspondrait au niveau global à une réduction de 24%. Les arbitrages concernant la répartition par discipline de cette baisse ne sont pas encore rendus. Mais si l’on applique une simple règle de trois sur les postes ouverts l’année dernière au CAPEPS (800), il faut s’attendre cette année à un chiffre bien plus modeste, de l’ordre de 610 postes. Mais cette logique purement arithmétique ne préjuge pas des priorités qui seront prises en compte. On peut craindre que les disciplines jugées déficitaires, notamment les lettres, les maths ou l’anglais, par ailleurs défendues par le nouveau ministre, ne soient protégées dans ces restrictions. Lire la suite

Courrier de la CDUL, de la C3D et de la CDUS au sujet de la Réforme de la formation des Maîtres

La CDUS, (Conférence des Doyens et Directeurs d’UFR Scientifiques des universités françaises), la CDUL (Conférence des Doyens et Directeurs d’UFR Arts Lettres Langues Sciences Humaine et Sciences Sociales), la C3D (Conférence des Doyens et Directeurs de STAPS) ont écrit à Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, au sujet de la Réforme de la formation des Maîtres.

Retrouvez ci-dessous le courrier envoyé aux ministères par les 3 conférences.

Courrier_Reforme_de_la_formation_des_Maitres-2

Réforme de la formation des enseignants

La Conférence des Directeurs et Doyens STAPS (C3D), réunie à La Rochelle le 27 novembre 2012, se positionne sur la réforme en cours de la formation des enseignants. Les UFR et Départements STAPS pilotent 42 masters « Enseignement », principalement dédiés à la formation des professeurs d’Education Physique et Sportive (1464 étudiants inscrits en M1, 1007 en M2, soit 40% des étudiants inscrits dans les masters STAPS).

Après avoir étudié le texte de la Conférence des Doyens et Directeurs des UFR de lettres, langues, arts et sciences humaines et sociales (CDUL) et de la Conférence des Directeurs des UFR Scientifiques (CDUS), la C3D tient à affirmer sa totale convergence avec les propositions de ces deux Conférences, tout en tenant à affirmer ses spécificités, liées tant à l’histoire des STAPS qu’aux particularités de la discipline EPS. Lire la suite