Droits d’inscription des étudiants internationaux : position de la C3D

La Conférence des Directeurs et Doyens de STAPS, réunie en séminaire à Rouen du 7 au 10 janvier, tient à affirmer clairement son opposition à la hausse des droits d’inscription pour les étudiants internationaux extra-communautaires :

– parce que les principes de l’université supposent la diffusion de la culture, du savoir et des compétences, au-delà des frontières nationales,

– parce que l’université se doit de soutenir les pays en voie de développement, et notamment les pays africains, dans la formation de leurs cadres,

– parce que nous connaissons les conditions précaires de vie de nombreux étudiants étrangers.

La C3D apporte son soutien à la Conférence des Présidents d’Université, qui a exprimé de fortes réserves quant à cette mesure, et aux universités qui se sont opposées à son application.