ParcourSup : la fin des pièces justificatives ?

Frédérique Vidal avait au mois de septembre évoqué l’anonymisation des dossiers de candidatures sur la plate-forme ParcourSup, en évoquant des craintes de discrimination d’accès dans l’enseignement supérieur. Visiblement cette idée a poursuivi son chemin, puisque l’on vient de nous informer que le dépôt de pièces justificatives (nécessairement nominatives) ne serait sans doute plus possible cette année sur la plate-forme.

Rappelons que les STAPS, pour dépasser un classement qui ne porterait que sur les résultats scolaires, ont proposé des attendus liés aux investissements sportifs, associatifs, et citoyens, nécessairement attestés par des pièces justificatives déposées par les candidats. L’année dernière, ces pièces ont été examinées et validées par les commissions d’examen des vœux, qui ont ainsi pu rectifier certaines déclarations des candidats, parfois trop optimistes sur leur niveau réel. Certains se disaient sportifs de haut-niveau alors qu’ils n’avaient qu’une pratique locale, certains se disaient pompiers volontaires alors qu’ils n’avaient que le projet de le devenir…

On nous a affirmé que ParcourSup ne prendrait en compte cette année que les niveaux déclarés par les candidats (convertis en chiffres), et que la vérification des pièces devrait être faite lors de l’inscription administrative, lors de laquelle les candidats devraient présenter les pièces justifiant leurs déclarations sur ParcourSup.

Soyons clair : les commissions d’examen des vœux sont composés d’enseignants connaissant très bien les milieux sportifs et associatifs, et ils ont le temps d’examiner les dossiers pour constituer un classement juste et cohérent. Les personnels administratifs et vacataires qui tiendront les chaînes d’inscription en juillet n’auront ni ces compétences, ni le temps d’assurer ces vérifications. S’autoriseront à refuser l’inscription ? A rétrograder les candidats dans le classement en se substituant à la commission d’examen ? Cela ne va-t-il pas retarder encore le processus d’attribution des places, alors que l’objectif actuel est de l’accélérer ?

Nous avons fait en sorte de mettre au point une procédure équilibrée, juste, rendant compte au plus près des compétences des candidats. Les pièces justificatives n’entraînent aucune discrimination, simplement davantage de justice. Comme nous le disions déjà dans un billet précédent, il est surprenant de répéter d’un côté l’exigence de « mettre de l’humain » dans la procédure de classement des candidatures, et d’un autre d’envisager de rendre cette procédure anonyme et strictement quantitative.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s