La C3D au Week-End des Elus et Associatifs de l’ANESTAPS

Le Week-End des Elus et Associatifs en STAPS, organisé par l’ANESTAPS, s’est tenu à Chambéry du 2 au 5 février. La C3D a répondu à l’invitation de l’organisation étudiante, et participé aux ateliers de travail. Yannick Vanpoulle (Lyon) a présenté le travail de la Conférence sur les blocs de compétences, Henri Benoit (Grenoble) a évoqué le développement des pédagogies numériques, et Didier Delignières (Montpellier) a participé à des échanges sur la formation des enseignants et la place des concours de recrutement. Pierre Bavazzano (Chambéry) a largement participé à l’organisation de cet événement sur le site du Département STAPS du Bourget-du-Lac.

Cette rencontre, qui fait suite à la participation des membres du bureau de l’ANESTAPS aux récents séminaires de la C3D, renforce la synergie des deux associations, dans le respect de leurs prérogatives respectives.

Séminaire de la C3D à Toulouse

Première journée du Séminaire d’Hiver de la C3D. L’UFR de Toulouse accueille toute la semaine les directeurs de STAPS. La première journée a été consacrée à un travail sur les blocs de compétences. Un certain nombre d’experts des différentes filières de formations sont venus renforcer la Conférence pour réaliser ce travail essentiel.

15822996_10210857729935218_4063884427152188520_n.jpg

Les Enseignants APA, acteurs incontournables dans l’encadrement de l’Activité Physique Adaptée !

Nous relayons ici un communiqué de l’ANESTAPS

Dans le cadre de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, l’article 144 prévoit la prescription par le médecin traitant de l’activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical, dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée.

La prescription d’activités physiques adaptées constitue un réel enjeu de santé publique sur notre territoire. En effet, elle apporte une réponse non médicamenteuse à l’accompagnement des patients, en leur permettant de retrouver peu à peu une autonomie dans leur vie quotidienne.

Lire la suite

Management du Sport : un peu de déontologie…

Le groupe Inseec annonce la création d’une filière pour le management du sport, allant du bachelor au master of science. À la rentrée 2017, quatre bachelors ouvriront simultanément à Paris, Lyon, Bordeaux et Monaco, avec des frais d’inscription compris entre 5 800 et 7 000 euros.

En soi, le fait que des instituts privés se lancent dans le marché des formations dans le domaine du sport n’a rien de choquant. De telles formations entrent en concurrence directe avec les diplômes de management du sport proposées par les universités, notamment dans les UFR et départements STAPS, mais on peut admettre qu’elles entretiennent une certaine émulation, au bénéfice de la qualité de dispositifs proposés.

Mais lorsque l’on apprend que le directeur académique de l’Inseec Sport est Michel Desbordes, par ailleurs professeur des universités à Paris-Sud-Saclay, responsable au sein de l’UFR STAPS du master « Management des Evénements et des Loisirs Sportifs », et par ailleurs responsable d’une équipe de recherche au sein du Laboratoire CIAMS (EA 4532), on peut légitimement être choqué par le mélange des genres.

Autant on peut concevoir qu’un enseignant-chercheur, rétribué par l’Etat, construisant son expertise universitaire sur les deniers publics, fasse ponctuellement bénéficier de ses compétences des organismes extérieurs à l’université, autant le fait de bâtir des formations privées entrant en concurrence avec celles que l’on pilote par ailleurs dans son emploi principal pose un évident problème déontologique.

100 M€ pour l’accompagnement de la progression des effectifs étudiants

Le secrétariat d’État à l’Enseignement Supérieur et la Recherche a adressé aux universités le 16 novembre un courrier indiquant la répartition des 100 M€ supplémentaires inscrits dans le PLF 2017 au titre de l’accompagnement de la progression des effectifs étudiants.

La C3D ne peut que se réjouir de cette annonce. Les STAPS ayant été décrites lors de la dernière rentrée comme la seule discipline universitaire encore en tension, on peut espérer que cette dotation supplémentaire contribuera de manière ciblée à leur permettre un accueil décent des lycéens désireux de construire leur avenir dans cette filière. Reste à souhaiter que cette dotation supplémentaire soit effectivement fléchée par les universités sur ce qui en a motivé le déblocage.

La Faculté des Sciences du Sport Dijon – Le Creusot lance le MOOC MAREY

La Faculté des Sciences du Sport Dijon – Le Creusot vous informe du lancement, à compter du 3 novembre 2016, du MOOC MAREY (Massive Open Online Course – cours en ligne massif et gratuit) consacré à « l’art et la science du mouvement ». Il a été conçu par l’UFR STAPS, le service AIDE numérique (Pôle des Systèmes d’Information et des Usages du Numérique) et avec l’appui, notamment, du Collège de France, de l’INSEP et de la ville de Beaune.

L’objectif du MOOC, piloté par Pr. Thierry Pozzo, est de vous faire découvrir l’œuvre d’Etienne-Jules Marey, un savant français de la fin du XIXème siècle. Inventeur de la méthode chronophotographique, une méthode à l’origine du cinéma. Marey montre les premières images d’évènements insaisissables à l’œil nu, comme la course de l’homme et des animaux. C’est une révolution technologique qui influence encore aujourd’hui les sciences mais aussi l’art. En effet, la nature vivante une fois capturée et figée sur l’image ne sera plus étudiée ni regardée de la même façon. Parce que Marey construit une science avec l’image, son œuvre est un terrain idéal pour repenser les liens cachés qui unissent l’Art et la Science.

Cette formation de 6 semaines est ponctuée d’activités d’auto-évaluation, de recherches documentaires et d’activités collaboratives, pratiques et ludiques

Vous pouvez découvrir sa présentation et vous inscrire sur https://www.fun-mooc.fr.

35ème Congrès de l’ANESTAPS

L’association Nationale des Etudiants en STAPS a tenu son 35ème Congrès à l’université de Montpellier du 20 au 23 octobre. Plus de 200 représentants des Bureaux des Etudiants des UFR et Départements STAPS étaient présents. Ce congrès, extrêmement dense, a été comme d’habitude consacré à la formation des militants associatifs.

Un nouveau Bureau National a été élu. Orlane François est la nouvelle présidente de l’ANESTAPS, et Salomé Lebas première vice-présidente. Toutes deux représentaient l’ANESTAPS au récent séminaire de la C3D à Nanterre les 29 et 30 septembre 2016.

14650138_10210096867794140_3440784732286487888_n.jpg